Rechercher dans à  lire

Mikaël PICHARD, journaliste à OUEST FRANCE LAVAL, vient à la rencontre des élèves de 4ème C afin de présenter son métier et son journal

IMG_9062.jpg

Le vendredi 27 janvier 2023, dès 8h, dans les laboratoires de Technologie, les élèves de la classe de 4ème C recevaient, le journaliste de Ouest France LAVAL, Mikaël PICHARD. C'est dans le cadre de l'opération Classe presse, organisée conjointement par l'académie de Nantes, le conseil départemental, le courrier de la Mayenne, Ouest France 53 et le CLEMI, qu'il a répondu présent à l'invitation du professeur de Technologie.

Après une présentation exhaustive du journal Ouest France, il a répondu aux nombreuses questions posées par les élèves.

Des études pour faire le métier de journaliste, à l'inspiration pour écrire, aux fausses nouvelles et depuis quel âge désirez vous faire ce métier, ce ne sont pas moins de 20 questions auxquelles Mikaël PICHARD, s'est evertué à apporter des réponses avec précision et générosité.

Nous avons appris que suite à une rédaction, en classe de sixièmes, sur le thème "quel sera votre métier dans 20 ans ?"  il écrivait alors vouloir devenir grand reporter, sa maman a conservé cette rédaction comme signe d'un bon présage sur son avenir. Avec en prime un conseil pour tous les élèves :  même, si vous avez échoué plusieurs fois, vous ne devez jamais vous décourager et continuer à travailler dur pour y arriver !

Après 45 minutes d'échanges, il a posé, entouré des élèves et de leur journal, pour la photographie souvenir.

https://www.ouest-france.fr/

https://actu.fr/le-courrier-de-la-mayenne/

Lire le scénario de l'E.P.I. Tous journalistes !


Administrateuradministrateur Publié le : Vendredi 27 janvier 2023 @ 13:06:14

Rechercher dans à  lire

Dominique FAURIE journaliste à OUEST FRANCE LAVAL, ancien élève du collège Emmanuel de MARTONNE, présente son métier et son journal

IMG_9056.jpeg

Les élèves de la classe de 4ème B recevaient aujourdhui, dans le laboratoire de Technologie, le journaliste de Ouest France LAVAL, Dominique FAURIE. C'est dans le cadre de l'opération Classe presse, organisée conjointement par l'académie de Nantes, le conseil départemental, le courrier de la Mayenne, Ouest France 53 et le CLEMI, qu'il a répondu présent à l'invitation du professeur de Technologie.

Après une présentation exhaustive du journal Ouest France, il a répondu aux nombreuses questions posées par les élèves.

Du salaire aux difficultés du travail en passant par le plaisir d'écrire, ce ne sont pas moins de 25 questions  auquelles Dominique FAURIE s'est evertué à apporter des réponses avec précision et générosité.

Au bout de 45 minutes , il a posé, entouré des élèves et de leur journal, pour la photographie souvenir.

https://www.ouest-france.fr/

https://actu.fr/le-courrier-de-la-mayenne/

Lire le scénario de l'E.P.I. Tous journalistes !


Administrateuradministrateur Publié le : Lundi 23 janvier 2023 @ 21:10:37

Rechercher dans à écouter

157 élèves de quatrième découvrent "Peace and lobe" aux Ondines à Changé

Le spectacle Peace and Lobe œuvre à la sensibilisation et à la prévention des risques auditifs liés à la pratique et à l’écoute des musiques amplifiées, à des volumes sonores importants. Il  doit permettre ainsi aux jeunes de gérer de façon responsable les doses de son. 

Le spectacle Peace & Lobe s’adresse aux scolaires de la région des Pays de la Loire : collégiens et lycéens de filière générale, technologique ou professionnelle de l’enseignement public et privé, de la classe de quatrième à la classe de première, ainsi qu'aux jeunes de CFA, MFR et Centre de Formations. 

Au-delà de son champ préventif, il a également pour but de cultiver le plaisir de l’écoute et de rendre accessible la ou les pratiques culturelles en invitant le public de demain dans les salles de spectacles de leur territoire. En effet, pour la plupart d’entre eux, le spectacle Peace and Lobe est le tout premier spectacle de musiques amplifiées auquel ils assistent. 

Ce spectacle est devenu une référence. Pédagogique et culturel, il est apprécié et s’avère efficace, compte tenu de l’accroissement des connaissances et l’évolution des comportements opérés par les jeunes. 
En effet le dispositif Peace & Lobe montre toute sa pertinence. Au-delà des enjeux culturels, éducatifs et de santé publique, ce type d’action répond plus globalement à un enjeu sociétal sur nos territoires.

Ressources pédagogiques

En savoir plus :

LIVRET-PEDAGOGIQUE-ELEVES-2018.pdf

LIVRET-PEDAGOGIQUE-ACCOMPAGNATEURS.pdf

Le site web de Peace And Lobe Pays de la Loire

 


Administrateuradministrateur Publié le : Vendredi 13 janvier 2023 @ 09:09:21

Rechercher dans à  lire

Classe presse 2023 : « Energies, quelles solutions à l’échelle de la Mayenne ? »

C’est en réaction au premier choc pétrolier de 1973 que la question des « énergies » émerge  dans le débat politique et public. Cette question des énergies concorde avec la prise de  conscience que nos activités quotidiennes dépendent d’une énergie abondante, peu coûteuse et  bien souvent importée. En 2022, des échelles locales à l’échelle globale, les énergies interrogent  le réchauffement climatique, le développement durable, les inégalités de répartition des  ressources planétaires, les conflits mondiaux… bref la question des énergies est au cœur de  l’actualité. 

L’axe proposé aux collégiennes et collégiens est d’entrer dans cette question par le biais d’un  travail journalistique de solution :« un journalisme qui analyse un problème, expose des  réponses concrètes et concluantes tout en gardant un regard critique et distancié sur ce qu’il  présente. »  Reporters d’espoirs,  https://reportersdespoirs.org/

L’échelle locale est mise en avant afin de favoriser les rencontres, les échanges avec les  initiatives mayennaises qu’elles soient particulières, institutionnelles, associatives,  entrepreneuriales… Explorer son espace proche peut permettre aux collégiennes-iens  participants d’incarner des concepts parfois difficiles à percevoir si on les convoque à l’échelle  mondiale. 

Pistes de travail pour les classes 

  1. Adopter une démarche journalistique en s’appuyant sur un journalisme de solutions :   
    • Un journalisme qui traite des problèmes sous l'angle de leurs solutions
    • Une forme de journalisme très pertinente pour aborder les questions   environnementales, sociales, sanitaires, notamment, sur les territoires de proximité.
    • 5 W traditionnels et "Et maintenant ?", sur l'impact.
    • Comme dans toute forme de journalisme, rester honnête et lucide. Dossier CLEMI-Lille consultable : http://clemi.ac-lille.fr/ressources/ressources pedagogiques/enseigner-leducation-au-developpement-durable-avec-le-journalisme-de solutions
  2. La question de la durabilité en Mayenne des consommations énergétiques. Comment rendre durable nos consommations d’énergie, quelles sources d’énergies sont  utilisées en Mayenne, quels besoins, quelles filières énergétiques, quelle maîtrise des  consommations, des émissions de CO₂ ?
  3. Les enjeux de la production d’énergie en Mayenne et particulièrement les  productions d’énergie de flux, de sources d’énergie renouvelables
  4. Qui sont les actrices-acteurs mayennais de cette production dite d’énergie  renouvelable ? (Portraits, parcours, réalisations …) 
  5. Une réflexion sur la prospective énergétique en Mayenne, les innovations, les recherches en cours autour, par exemple, de l’utilisation directe de l’énergie solaire,  de la biomasse, de l’hydroélectricité, de l’énergie éolienne, la géothermie : des enjeux  pour un meilleur bénéficie environnemental.

Administrateuradministrateur Publié le : Mardi 03 janvier 2023 @ 10:04:09

Rechercher dans à  visiter

Pix au cœur de l'enseignement scolaire pour développer et certifier les compétences numériques des élèves

Le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a généralisé Pix à partir de la 5e, avec une certification des compétences numériques obligatoire pour les élèves de 3e au collège et de Terminale au lycée général, technologique et professionnel, de CAP, étudiants en 2e année de BTS, CPGE, et Université en troisème année de Licence.

pix-compétences.jpg

Accompagner les élèves avec Pix

Gratuit et pour la vie

Chaque élève dispose d’un profil Pix, qui lui est personnel et gratuit. Il pourra le conserver et le faire évoluer tout au long de sa vie, des études supérieures jusque dans le monde du travail.

En classe ou en autonomie

Accompagné par l’enseignant, l’élève évalue et améliore son niveau de maîtrise du numérique, en classe ou à distance, au travers de parcours de test Pix proposés par l’enseignant ou grâce aux 16 compétences à tester en accès libre, disponible à partir de son profil Pix.

Du positionnement à la certification

Tout au long de l’année, il construit son profil Pix à partir duquel lui sera généré le test de certification qu’il passera au sein de son établissement. Il valide alors un score global sur 1024 pix et un score pour chaque compétence.

5 domaines, 16 compétences, 8 niveaux

  1. Information et données
  2. Communication et collaboration
  3. Création de contenu
  4. Protection et sécurité
  5. Environnement numérique

Les compétences évaluées par Pix

 à découvrir via : https://patrickrichard.eu/sections.php?op=viewarticle&artid=133


Administrateuradministrateur Publié le : Vendredi 16 septembre 2022 @ 11:49:35

Rechercher dans Le fabrique

LES BOÎTES MECANIQUES et Bivouac Sonore by KOGUMI

https://youtu.be/PFaLFSPXB9E

Les boites mécaniques sont un ensemble de boites à musiques automatiques qui génèrent des sons à partir de matériaux comme le bois et le métal. Les boutons de chaque télécommande activent un dispositif qui fera vibrer, frapper ou frotter les différents matériaux présents et créeront du son. Elles peuvent jouer en solo ou ensemble. Il s’agit d’une installation qui a été développée conjointement pour la pédagogie autant que pour la création musicale.

Concept et réalisation : Anatole Buttin & Yan Godat Réalisation du film : Adrien Mellot

Contact :  contact@kogumi.fr http://www.kogumi.fr

Remerciements : Ecole de musique Jean Wiener, Vénissieux Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre, Lyon

Les boites mécaniques are a set of automatic music boxes witch produce sound from metal or wood. Buttons on remote control activate devices that vibrate, knock or rub materials and create sound. They can play solo or together. It’s a setup developed both for educational and music making.

Concept and production: Anatole Buttin and Yan Godat Video: Adrien Mellot

Thanks to : Ecole de musique Jean Wiener, Vénissieux and Ecole Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre, Lyon

Bivouac Sonore 2016 

Le Bivouac Sonore est un festival organisé par l'association Kogumi. Cet évènement rassemble les acteurs qui font bouger les pratiques électroniques et leur transmission. 

https://youtu.be/xYdf9gX9TaU


Administrateuradministrateur Publié le : Mercredi 30 novembre 2022 @ 20:12:02

Rechercher dans à écouter

edu.bandlab.com : la création musicale et le montage son

Rejoindre une classe projet, Learn with BandLab, Music education for everyone.

Music creation features can enable students to embark on a musical learning journey that unleashes their creativity and fosters collaboration with their peers

Cliquez sur https://edu.bandlab.com  puis sur Start as a student > Join Classroom > Enter your invite code : H W U X I T >connection avec Google (votre adresse nomprenom@martonne.org).

Téléchargez tous vos fichiers d'enregistrement des sons de votre domicile

Mixer à loisir

Pour découvrir les fonctions de l'application ou du service en ligne essayez de mixer l'ensemble de vos sons.

Tutoriel Bandlab Mix Editor 48mn

Pour en savoir plus cliquez : https://www.bandlab.com/creation-features

Télécharger les applications pour smartphone

Pour celles et ceux qui désirent travailler avec leur tablette ou leur smartphone vous pouvez installer les applications :

 


Administrateuradministrateur Publié le : Vendredi 25 novembre 2022 @ 18:43:07

Rechercher dans à  visiter

Kogumi, des ateliers musiques électroniques au Conservatoire de Musique et de Danse de LAVAL, LE QUARANTE !

Depuis 2012, le collectif Kogumi sensibilise les publics aux phénomènes sonores et musicaux par le biais de rencontres pédagogiques adaptées, autour des lutheries électroniques. Le collectif réalise également des instruments électroniques sur-mesure, adaptés à toutes les motricités.

https://youtu.be/uv4QYY0mp9M

ateliers / PARCOURS pédagogiques

Nous créons puis encadrons nos dispositifs pédagogiques où la découverte par la création, l’expérimentation et la manipulation du son à l’aide d’outils ludiques et performants mettent en lumière la créativité des participants, ceci ancré dans le paysage musical actuel.

En savoir plus https://www.kogumi.fr/ateliers

CRéATIONS D'INSTRUMENTS ADAPTéS à CHAQUE PUBLIC

Notre travail avec le jeune public nous a amené à créer des outils adaptés à leur motricité et leur sensibilité. Ainsi, l'association dispose d'un parc d'instruments DIY. Ils peuvent être utilisés lors de nos ateliers ou bien sous forme d'installations sonores interactives. Aussi, nous construisons des outils sur-mesure pour répondre à toutes les problématiques.

https://www.kogumi.fr/nos-creations

CRéation d'outils pédagogiques

parcours sonore les machins, 

A la recherche de gestes instrumentaux pertinents et ancrés dans la culture DIY, nous construisons des instruments électroniques uniques, adaptés à toutes les motricité. 

Depuis 2012, nous avons développé notre savoir faire dans l'élaboration puis la conception d'outils électroniques pédagogiques à destination de structures culturelles.

https://www.kogumi.fr/nos-creations


Administrateuradministrateur Publié le : Vendredi 18 novembre 2022 @ 12:08:55

Rechercher dans à  lire

L’Agenda 2030 a fusionné l’agenda du développement et celui des Sommets de la Terre.

Présentation : origines et principes

L’Agenda 2030 est universel, c’est-à-dire qu’il s’applique à tous les pays, du Nord comme du Sud. À cet égard, tous les pays sont « en voie de développement durable ». Avec ses 17 Objectifs de développement durable et 169 cibles (ou sous-objectifs), il dessine une feuille de route détaillée et couvrant pratiquement toutes les questions de société.

https://youtu.be/REk-h_cntG0

Origine

L’Agenda 2030 a fusionné l’agenda du développement et celui des Sommets de la Terre.

L’agenda du développement

Le concept de « développement », apparu après la seconde guerre mondiale et dans le contexte de la décolonisation, visait au « rattrapage » du « Sud » vis-à-vis du « Nord ». En 2000, les Nations unies avaient adopté huit Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) à destination des « pays du Sud », recouvrant les principaux enjeux humanitaires pour l’horizon 2015.

Pendant quinze ans, ces OMD ont structuré la solidarité mondiale et la mobilisation de l’ensemble des acteurs impliqués dans l’aide au développement. Ils ont permis d’enregistrer des améliorations notables, bien qu’inégales et insuffisantes, notamment dans les domaines de la scolarisation universelle, de la diminution de la mortalité infantile et maternelle et dans la lutte contre les grandes pandémies.

Pour aller plus loin ... Les 8 Objectifs du Millénaire (OMD) portaient sur l’extrême pauvreté et la faim, l’accès à l’éducation, l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes, la mortalité infantile et la santé maternelle, la lutte contre les épidémies dont le SIDA, la préservation de l’environnement et la mise en place de partenariats pour le développement.

Les Sommets de la Terre

Parallèlement, les Sommets de la Terre, organisés tous les 10 ans à partir de la conférence de Stockholm en 1972, avaient progressivement posé au niveau mondial les principes de la préservation de l’environnement, puis de la recherche d’un développement durable incluant également la dimension sociale.

La définition « Brundtland » posait ainsi en 1987 les principes de la satisfaction des besoins, notamment des plus démunis, et des limites de la planète.

Sur cette base, le Sommet de Rio en 1992 avait notamment conduit à l’adoption de la convention sur la diversité biologique, de la convention cadre des nations unies sur les changements climatiques, et de celle sur la lutte contre la désertification.

La convergence

C’est à la conférence de Rio de 2012, dite « Rio 20 », que les États ont convenu que seraient élaborés des « Objectifs de développement durable » (ODD) pour tous les pays.

Trois années de négociation ont suivi, qui ont d’abord permis d’acter que ces ODD fusionneraient avec les OMD « post-2015 » puis, au terme d’un processus participatif inédit par son ampleur au niveau multilatéral (c’est-à-dire incluant l’ensemble des « parties prenantes » ou « groupes majeurs », dont les collectivités territoriales, le secteur privé, la société civile, etc.) d’aboutir à l’adoption le 25 septembre 2015 de 17 objectifs de développement durable couvrant pratiquement l’ensemble des questions de société et du devenir de l’humanité.

L’Agenda 2030 consacre ainsi la convergence du « développement » et du « développement durable ».

Tout au long de ce processus, la France a été très active et a veillé à la bonne intégration des enjeux d’égalité entre les femmes et les hommes, de couverture sociale universelle, de la bonne gouvernance et des enjeux environnementaux et climatiques.

Enfin, il faut noter que l’adoption des ODD est liée à celle du plan d’action d’Addis-Abeba pour le financement du développement (juillet 2015) et de l’Accord de Paris pour le Climat (décembre 2015).

Pour aller plus loin... Le champ et l’ambition des ODD sont donc considérablement renforcés par rapport aux OMD tout en offrant une caractérisation plus précise du chemin à suivre que ne le faisait la définition du développement durable reposant sur la « rencontre des dimensions économique, sociale et environnemental ».

Principes structurants

L’Agenda 2030 définit le Programme de développement durable

L’Agenda 2030 s’organise autour des « 5P » car il est au service de la planète, des populations, de la prospérité, de la paix et des partenariats.

Les 17 objectifs, décomposés en 169 cibles plus précises, en forment le cœur et décrivent l’horizon idéal pour 2030 d’un développement durable supposant autant la justice sociale que la croissance économique, la paix et la solidarité que la préservation des écosystèmes.

Sur le plan social, il est notable qu’ils comportent un objectif dédié à l’égalité entre les femmes et les hommes (ODD5) et un objectif sur le droit au travail décent (ODD8) ainsi que l’éradication de la pauvreté (ODD1) et la réduction des inégalités et entre et à l’intérieur des pays (ODD10).

S’agissant des enjeux environnementaux et climatiques, on trouve des ODD dédiés spécifiquement à l’eau et à l’assainissement, à l’énergie durable, aux villes durables, aux modes de consommation et de production durables, au climat, aux océans et aux écosystèmes terrestres.

L’Agenda 2030 est transversal

L’ambition globale de l’Agenda 2030 se traduit aussi par sa transversalité et par la reconnaissance des liens entre les différentes dimensions du développement. Chaque ODD fait ainsi référence aux autres objectifs à travers l’intitulé de ses cibles. Par exemple, on retrouve les enjeux environnementaux dans des cibles relatives à la lutte contre la pauvreté, l’agriculture, la santé, l’éducation ou la croissance. À l’inverse, les ODD environnementaux mettent l’accent sur les questions d’accessibilité notamment aux personnes les plus vulnérables.

La mise en œuvre de l’Agenda 2030 doit donc prendre en compte ces connexions ou « interrelations » entre les différents objectifs (qu’elles soient positives ou négatives). Par exemple, en agissant sur l’ODD11 (ville), on peut également agir en faveur de l’ODD5 (égalité femme-homme). Une approche genrée de l’aménagement de la ville, peut améliorer la sécurité des femmes dans les espaces publics ou les transports.

Pour aller plus loin … Les « rosaces des ODD », une animation pour comprendre les interrelations entre les ODD.

Elles illustrent les interrelations entre les ODD ciblés pour le Forum politique de haut niveau 2018 à savoir les ODD6 (gestion de l’eau) - ODD7 (énergie) - ODD11 (ville durable) - ODD12 (consommation et production) - ODD15 (vie terrestre) qui sont des objectifs à dominante environnementale ainsi que l’ODD17 (partenariat), et les autres.

L’Agenda 2030 est universel

Tous les 193 États membres de l’ONU ont négocié ces 17 Objectifs de développement durable (ODD) et 169 cibles, tous se sont accordés pour les adopter et tous se sont engagés à tout mettre en œuvre pour les atteindre. À ce titre, l’Agenda 2030 est donc universel.

Aucun pays n’atteint par ailleurs l’ensemble des cibles, même si les chemins à parcourir diffèrent selon les uns les autres. À ce titre, tous les pays sont donc en voie de développement durable.

Par ailleurs, le succès de l’Agenda 2030 n’est pas que l’affaire ou la responsabilité des gouvernements : de même que les acteurs dits « de la société civile » ont participé aux négociations des ODD dans un processus participatif inédit au plan multilatéral, de même ils ont aussi leur rôle à jouer : ainsi bien sûr du secteur privé et financier mais aussi des syndicats, des ONG, des autorités ou gouvernements locaux, etc.

Enfin, tous les pays, du Nord comme du Sud, devront veiller à intégrer les ODD dans leurs politiques et stratégies nationales et seront invités à rendre compte annuellement de leurs progrès devant les Nations unies, lors du Forum politique de haut niveau (FPHN).


Administrateuradministrateur Publié le : Lundi 10 octobre 2022 @ 10:22:02

Rechercher dans à  lire

Développement Durable et Technologie, 17 objectifs pour transformer le monde

à lire : 17 objectifs de Développement Durable et Technologie

Les objectifs de développement durable sont à apprendre, à comprendre, pour agir et partager, afin :

  1. d'imaginer comment la Technologie peut agir en faveur de ces objectifs,
  2. de choisir les solutions techniques qui répondront le mieux au regard de nos connaissances actuelles,
  3. de s'engager à participer aux réponses par vos actions citoyennes individuelles et collectives.

Les objectifs de développement durable sont un appel à l’action de tous les pays – pauvres, riches et à revenu intermédiaire – afin de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète. Ils reconnaissent que mettre fin à la pauvreté doit aller de pair avec des stratégies qui développent la croissance économique et répondent à une série de besoins sociaux, notamment l’éducation, la santé, la protection sociale et les possibilités d’emploi, tout en luttant contre le changement climatique et la protection de l’environnement.


Administrateuradministrateur Publié le : Mardi 01 juin 2021 @ 09:50:40

Galeries Photo

MS180S2020

Au 46 rue de la Fuye
Activité du Site

Pages vues depuis 22/03/2020 : 4 682 846

  • Nb. de membres 2
  • Nb. d'articles 45
  • Nb. de forums 2
  • Nb. de sujets 7
  • Nb. de critiques 0

Top 10  Statistiques

Depuis 2001 hébergé chez Octave
Depuis 2005 propulsé par le CMS NPDS